Titres:
1. Message of hope 3:33
2. Hipolitic 4:27
3. Sufferers (Wagëblë feat. Jabaman) 3:32
4. Aduna 3:34
5. African Dream (Wagëblë feat. Cheikh Lô) 4:09
6. One Day (Wagëblë feat. El Axel & Alphawon) 3:49
7. Salam 3 :48
8. Yaayo (Wagëblë feat. Haddy N Die) 3:36
9. Act Now (Wagëblë feat. Stella Mwangi "STL") 4:02
10. Come Back 3:44
11. Vibe Out (Wagëblë feat. Crosby) 4:13
12. Ils disent 3:52
13. Doom 3:51
14. African Dream Remix (Wagëblë feat. Cheikh Lô) 4:20
15. Dont Forget About Love (Wagëblë feat. Hozan) 3 :42 ”

Enregistré en 2011 entre Washington DC, New York, Oslo, Dakar et Genève, et produit par leur propre label Nubian Spirit, Message of Hope (Message d’espoir), le troisième album du duo afro-rap sénégalais Waterflow et Eyewitness, Wagëblë, montre un groupe au sommet de son art, et dont la maturité est sans équivoque. L’album renferme 15 titres traitant de différents thèmes, cependant d’une chanson à une autre, le message reste concis : inspirer la jeunesse africaine à se prendre en charge, et d’être le maître de sa propre destinée. La chanson « Message of Hope », en introduction de l’album, annonce déjà la couleur de ce qui sera un instructif voyage au cœur de Wagëblë, dépeint par Waterflow et Eyewitness. Sur un fond du présentateur vedette de la chaîne américaine ABC News, la voix imposante de Waterflow et le beat lourd vous forcent immédiatement à tendre l’oreille. Produite par Eyewitness – himself – qui signe là un pur chef d’œuvre, la chanson dévoile deux poètes dont le message d’espoir est rempli de sens.

« Hipolitic » est un sombre tableau du mélodrame socio-politique sénégalais. Le refrain cru qui martèle « Hip Hop Moola Fale, Hip Hop Molay Fooli » (« C’est le hip hop qui t’as élu mais c’est le hip hop qui va te déchoir ») est lourd de sens et constitue une menace à peine voilée de ce groupe qui se veut le porte-parole de toute une jeunesse.

« African Dream », un des titres phares de l’album, la belle voix du célèbre folk singer sénégalais Cheikh « Ndigël » Lô, nous entraine pour un voyage imaginaire vers une nouvelle Afrique où tous les rêves sont enfin permis.

« Act Now », en featuring avec la chanteuse et rappeuse kényano-norvégienne Stella Mwangi « STL », un mélange afro-dance/afro-hip hop, suit également la même direction pour une réelle prise de conscience des masses opprimées. Tandis que la chanson, « Ils disent », délivre un sévère réquisitoire a l’encontre des politiciens véreux qui prétendent sauver le monde, mais s’occupent plutôt de se remplir les poches avec l’argent public. L’un des meilleurs tubes de l’album demeure sans aucun doute « One day », en featuring avec El Axel. Produit par Nasty Kutt, l’un des « producers » fétiches de Method Man, la forte dose des synthétiseurs vous fait bouger la tète des les premières notes. Sans vous laisser le temps de souffler, l’entraînante mélodie du refrain chanté par Alphawon rappelle que malgré le « Hard Life », le bien triomphera toujours du mal.

L’album Message of Hope (Message d’espoir) offre d’autres bijous, comme « Come Back » annonce le retour de Wagëblë et « Doom » (« Enfant » en wolof) un hymne dédié à Sundjata et Amani, les deux enfants de Waterflow et d’Eyewitness

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire