Révélation 2000 de la scène mbalax du mbalax, Ndongo Lô Niang, né en 1975, s'est distingué par sa voix de soprano claire et haut perchée, son chanté griottique et sa parfaite connaissance des chants religieux (louanges au prophète Mohamed, au chef spirituel du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, et à son fils Serigne Falilou Mbacké dit "Fallou". Il décède le 16 janvier 2005 au Sénégal à l'âge de 30 ans... Révélé en 2000, Ndongo Lo Niang se distingue par sa voix claire et haut perchée, son chanté griottique et sa parfaite connaissance des chants religieux (louanges au prophète Mohamed, à Ahmadou Bamba et surtout à son fils Serigne Fallou Mbacké.”

Tarkhiss

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire