“Surnommé « le troubadour de la savane », Pierre Sandwidi est l’une des grandes vedettes voltaïques des années 1960 et 1970 naviguant entre chanson et rumba congolaise des origines au jeu de guitare hawaienne. Guitariste en 1973 au sein du Ballet National de Haute-Volta, dirigé par Sotigui Kouyaté, il tourne avec eux au Niger, en Côte d’Ivoire et au Bénin, et au Canada.Il collabore avec le Volta Jazz et enregistre avec lui «Lucie», une chanson romantique aux accents mandingues et afro-cubains. Pierre Sandwidi est l’auteur de huit 45 tours et de deux albums 33 tours et s'est illustré par des titres aux accents humoristiques comme «Marietou», mais aussi des morceaux plus engagés comme «Tond yabramba» (« Nos ancêtres ») sorti en 1976 évoquant les souffrances de la colonisation ou «Ouaga affaires» dénonçant l'esprit intéressé des gens des villes. Militant du Comité de Défense de la Révolution sous l'ère Sankara (1983/1987), il s'investit alors dans l’animation culturelle puis sort en 1995 sa dernière oeuvre, Cousin Halidou, avant de disparaître en 1998. ”

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire