“Instrument de la famille des cordophones, frotté avec un archet, le riti est un violon à une corde des Peuls d’Afrique de l’Ouest… Le riti (en wolof) ou nyanyeru (en peul) accompagne des chants de bravoure et les cérémonies des kassak (cérémonies de circoncision) notamment. ”

Appelé aussi « nianiorou », le riti est un instrument des Halpulaar (peul) formé d’une caisse de résonance en bois de fromager d’environ 40/50 cm de long recouverte d’une peau varan. Un long manche en bois cylindrique d’environ 65/70 m de longueur et 3/4cm de diamètre sur lequel sont attachées les cordes en boyau passant sur un petit chevalet et fixées par des lanières de cuir traversant de part en part la caisse de résonance. De nos jours, certains ritis sont faits avec des cordes en nylon (fils de pêche).

Le riti accompagne des chants de bravoure et les cérémonies des kassak (cérémonies de circoncision) notamment.

Le riti est porté sur la scène internationale par des artistes comme Juldeh Camara (prononcer Djouldé Camara), Issa Sow, Issa Mbaye, Vieux Mac Faye, Dame Niang

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire