“Originaire de Casamance et basé à Montréal, chanteur et multi-instrumentiste, (djembé, sabars, douns-douns, tama, kora), Sadio Sissokho est issu d'une famille de griots : il est le fils du koraïste Djeli Kemo Sissokho et de la chanteuse Bintou Konte. Sadio Sissokho fait ses débuts au sein du ballet familial Bannaya puis intègre l'Ecole Nationale des Arts de Dakar où il obtient un Certificat d’études musicales traditionnelles. En 2003, à son arrivée au Québec, il intègre le groupe Taafé Fanga puis l'année suivante rejoint le groupe de Sam Fall avant de fonder le groupe Mafriqua en 2006. Tout en enseignant les percussions, il collabore avec de nombreux artistes dont Alpha Yaya Diallo, Wilfred Lebouthillier, Ouanani et Annie Ébène. En 2016, Sanza Percussions et Sadio Sissokho ont sorti Kora Sanza Fusion, un album de onze chansons enregistrées par Emmanuel Lavigne de Valmedia. Le groupe s’est produit au Festival Nuits d’Afrique ainsi qu’au Club Balattou et au Monument National. En 2017, deux nouvelles vidéos- « Un récapitulatif du spectacle à la Maison de la culture Villebon de Beloeil » et « Sadio Sissokho chante Miniyamba ». En 2017, Sanza Percussions et Sadio Sissokho a débuté sa collaboration avec le saxophoniste jazz, Bryan Highbloom, qui joue également de la sanza. Ce nouveau projet explore le métissage de deux grandes musiques improvisés- la musique mandingue et le jazz. ”

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire