Titres:
1. Ngadom 4:06
2. Koam 5:13
3. Yaya Bin Seuh Mebwo 4:12
4. Aimée 4:02
5. Magni 4:14
6. Terre Battue 4:11
7. Tam Wouah 3:47
8. San San Song 3:36
9. Moon 4:38
10. Bikut + 4:07
11. Ngadom (Instrumental) 4:08
12. Yayaya Bin Seuh Mebwo 4:11 ”

En 2012, Jack Djeyim lance Sanza Trio Family, un projet acoustique autour de la sanza, un instrument qui le passionne depuis son séjour au Zimbabwe en 1993. Il est accompagné dans cette aventure par Emilio Bissaya, grand maître du ganzaval, et Alex Nkuin, percussionniste et professeur de batterie à la Bossa Nova Academy à Thiais, dans la banlieue parisienne.
Avec ce groupe Jack Djeyim revisite les musiques traditionnelles de son Cameroun natal, des styles gravés sur l’album « Magni ». Paru la même année, ce projet est réalisé avec Emilio Bissaya (ganzaval), Jean Philippe Rykiel (claviers), Patrick Ruffino (basse), Macabo et Tom Moretti (percussions), Toumba (basse), Valérie Belinga, Queen Etemé et Princesse Daynou (chœurs).

Jack Djeyim
Né à Douala, au Cameroun, Jack Djeyim est un auteur-compositeur, arrangeur, guitariste virtuose (électrique, acoustique) et joueur de sanza. Initié dès l’enfance par son père aux rythmes traditionnels, dont le makossa ou le mangambeu, c’est dans le “pays Bamiléké” qu’il prend son inspiration. En 1977, cet artiste naviguant entre afro-pop, afro-jazz, jazz-fusion, afro-funk et afro-blues débute sa carrière professionnelle au sein du groupe Sapho Brothers qui anime les nuits chaudes du Club de la Payotte, à Bafoussam.

Fiche
Jack DjeyimSanza, voix
Emilio BissayaGanzaval
Jean Philippe Rykiel – Clavier
Macabo, Tom Moretti – Percussions
Valérie Belinga, Queen Etemé, Princesse Daynou – Chœurs
Toumba – Basse

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire