cd_miss_perfumado.jpg
A l'instar de “la diva aux pieds nus”, Cesaria Evora, Titina, à la voix chaude, est considérée comme une des plus grandes chanteuses de coladeira et de morna du Cap Vert... La " minina " de B.Leza est considérée comme une des plus grandes chanteuses du Cap Vert.”

Cruel Destino

B. Leza & Titina

Née dans une famille où le père est propriétaire d’un des premiers gramophones de Mindelo et dont la mère chante comme une reine, Albertina Rodrigues dite «~Titina~» a la chance, alors toute petite, d’aller apprendre à lire chez B. Leza où elle voit défiler toutes les grandes figures de la scène capverdienne comme Tchuff, Juva, Lela Preciosa et Caduca. Titina arrêtera bientôt son apprentissage; mais son entourage retient surtout sa voix car elle ne cesse de chanter. Un jour, un voisin, gérant d’un club de Castilho, lui propose de chanter dans son lieu. Elle n’a alors que douze ans mais parvient à faire entrer la morna et la coladeira dans ce club austère.

Le Portugal

Quatre ans plus tard, Titina enregistre son premier 45 tours, Standinha, avec Djosinha. C’est grâce à un ministre portugais tombé sous le charme de la musique du Cap Vert que la troupe Conjuto Folclorico de Cabo Verde et Titina partent en tournée en Europe. Elle s’installe alors au Portugal où elle enregistre plusieurs albums dont Titina canta B. Leza en hommage à celui qui fut son maître.

Titina & Cesaria Evora

cd_miss_perfumado.jpgGrande voix de la scène musicale capverdienne, Titina est invitée par plusieurs artistes pour des collaborations et a participé à nombre de compilations et de festivals : en 1992, elle est avec Cesaria Evora (CD Miss Perfumado) ; en 2000, ses titres «~Hitler ka ta gagnha guerra nem nada~» (sur le nazisme) et «~Kumpade Ciznone~» sont sélectionnés dans la compilation Musica de intervenção cabo-verdiana : perguntem à Xanana. Un an plus tard, elle récidive dans la compilation Lisboa nos cantares caboverdianos, avec 6 morceaux («~Bejo di sodade~», «~Mensagem crioula~», «~Agora é abol~», «~Traz d’Horizonte~», «~Grandeza~» et «~Lisboa, capital di sodade~»). 2007 la voit participer à la 23° édition du festival de Baia Das Gatas, une petite ville située à 15 km de Mindelo sur l’île de São Vicente. B.Leza « Titina »

Née dans une famille où le père est propriétaire d’un des premiers gramophone de Mindelo et dont la mère chante comme une reine, Titina a la chance alors tout enfant d’apprendre à lire chez B.Leza où elle voit défiler tous les grands figures de la scène capverdienne comme Tchuff, Juva, Lela Preciosa et Caduca. Albertina n’apprendra pas à lire mais son entourage retient surtout sa voix car elle ne cesse de chanter. Un voisin , un des dirigeants de club de Castilho, lui propose de chanter au siège du club. Elle n’a alors que douze ans mais parvient à faire entrer la coladera dans son lieu austère.

Le Portugal
Quatre ans plus tard, elle signe son premier 45 tours  » Standinha  » avec Djosinha. C’est grâce à un ministre portugais tombé sous le charme de la musique du Cap-Vert que le Conjuto Folclorico de Cabo Verde et Titina partent en tournée en Europe. Elle s’installe alors au Portugal où elle enregistre plusieurs albums dont  » Titina canta B.Leza  » en hommage à celui qui fut son maître.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire