Titres:
1. Masika Mtindo Mpya (Masika - Le nouveau style)
2. Harusi Imevunjika (Le mariage a été annulé)
3. Unaulizwa (On te demande)
4. Kasema Hakutaki (Elle M'a Déjà Dit Qu'elle Ne Voulait Pas De Toi)
5. Kifo Cha Pesa (La mort de l'argent)
6. Posa Na. 2 (La demande en mariage N°2)
7. Morogoro Hqs Ya Volcano (Morogoro le poste de commandement de Volcano)
8. Tina Uliapa (Tina tu as juré de dire la vérité)
9. Ugeni Taabu (La vie en terre étrangère)
10. Masikitiko Yetu (Nos chagrins)
11. Afadhali Umerudi (C'est bon que tu sois revenu)
12. Dawa Ya Mapenzi (Le philtre d'amour)
13. Masika Zole Zole ”

Auteur-compositeur, chanteur et guitariste Mbaraka Mwinsheshe connut la célébrité dans toute l’Afrique de l’Est avec les groupes Morogoro Jazz Band (entre 1964 et 1972) et Orchestra Super Volcan. Né le 27 juin 1944 à Morogoro, en Tanzanie, Mbaraka Mwinsheshe mourut dans un accident de voiture à Mombasa en janvier 1979, alors qu’il effectuait une tournée au Kenya.

Mbaraka Mwinsheshe & Orchestra Super Volcano était le groupe de danse le plus populaire en Afrique de l’Est, avec de fréquentes tournées en Tanzanie mais aussi dans les pays voisins, spécialement le Kenya, ainsi que l’Ouganda, la Zambie, le Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo) et l’Ethiopie. En 1977, l’orchestre fut choisi pour représenter la Tanzanie. Malheureusement Mbaraka mourut dans un accident de voiture à Mombasa en janvier 1979, alors qu’il effectuait une tournée au Kenya.

La chanson posthume « Shida » (Chagrin), chantée en Swahili, devint la meilleure vente dans l’histoire de la musique d’Afrique de l’Est. Son épouse Amne Mbaraka, et ses deux enfants, Masiku et Muhtaji, ont survécu. Sa fille Muhtaji est devenue une célèbre chanteuse, bassiste et chef d’orchestre. Avec son orchestre, elle perpétue l’héritage de son père en présentant ses chansons les plus populaires dans le répertoire du groupe.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire