Connu comme un des meilleurs danseurs « ndhlamu » de Durban, Mameyigudi et les Zulu War Dancers ont popularisé le « call and respons » (chant en répons) et le rythme « ndhlamu » dans le maskanda rythmé par le tambour ngoma. Les enregistrements ont été effectués dans les années 1930 par un studio mobile de la maison Columbia envoyé à cette époque en Afrique du Sud.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire