Quatrième album international d'Eusèbe Jaojoby, Aza Arianao sort tout juste vingt-cinq ans après sa première production sorti sous forme de K7 au pays. Enregistré en studio mais presque dans les conditions d'un live et sorti à l'occasion du festival des Musiques de Madascar à la Villette à Paris en 2001, Aza Arianao souligne comme les précédents la dimension très dansante du salegy, rythme fédérateur de l'île, mais également sa richesse vocale, notamment dans les choeurs féminins. A signaler la présence de avec la participation de David Mirandon (percussion) et de Nicolas Rakotovao (saxo, flute), l'héritier de Rakoto Frah. Recorded twenty five years after Jaojoby's first cassette, Aza Arianao has been issued during the Madagascan music festival in La Villette in Paris in 2001. It underlines the rhythmic dimension of the salegy, a federator style of the island but as well his melodic dimension expressed in the feminine backing vocals. Eusèbe Jaojoby invited on that album David Mirandon (percussion) and Nicolas Rakotovao (sax, flute) Rakoto Frah's heir. ”

Aza Arianao


Titres : 1. Somaiko Somainao; 2. Un Faible Pour Les Filles; 3. Aza Arianao; 4. Mangala Vaiavy; 5. Tokony Ataonitsika; 6. Alima; 7. Pecto; 8. Somainao; 9. Mba Ho Avy Milay; 10. Sahira Moramora; 11. Dohana Mora; 12. Allo Tsika Ndeha Hisoma. Tracklisting : 1. Somaiko Somainao; 2. Un Faible Pour Les Filles; 3. Aza Arianao; 4. Mangala Vaiavy; 5. Tokony Ataonitsika; 6. Alima; 7. Pecto; 8. Somainao; 9. Mba Ho Avy Milay; 10. Sahira Moramora; 11. Dohana Mora; 12. Allo Tsika Ndeha Hisoma.

À propos de l'auteur

admin

admin

Laissez un commentaire