Tianjama est considéré comme le maître du salegy. Il est avec Mily Clément et Eusèbe Jaojoby un des héritiers de Freddy Ranarison, le pionnier du genre. Il a valorisé les accents de Majunga, sa ville natale, dans un style bien à lui, l'antosy. Tianjama is regarded as the master of the salegy. He is with Mily Clément and Eusèbe Jaojoby trendsetter Freddy Ranarison's heir. He brought a specific touch to salegy, the antosy. ”

Musiques populaires de Madagascar

Originaire de Mandritsara (Diego), Tianjama a débuté sa carrière en 1975, se passionnant pour divers artistes comme Johnny Hallyday, Henri Ratsimbazafy, Besa et Dedesse. Il pratique plusieurs genres musicaux (salegy, malesa, antosy) et signe de multiples albums (une dizaine d’albums et 25 vinyls) se hissant bientôt au rang de «~maître du salegy~». Ses textes prônent la solidarité. Avec son groupe Liberty, il développe une carrière nationale, donnant peu de concerts en dehors de son île. En 2007, il a joué à Bordeaux à l’occasion d’une soirée malgache. Ses plus gros tubes sont «~Pitiraoka~», «~Atero~» et «~Babany~». Tianjama comes from Mandritsara (Diego Suarez). He started his career in 1975 and listened to many artists (Johnny Hallyday, Henri Ratsimbazafy, Besa et Dedesse). He plays various madagascan styles (ux Salegy, Malesa, Antosy ) and signend many albums 10 cds and 25 lps). He is regarded as « the master of salegy ». His lyrics are about solidarity.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire