Née dans la région de Kita, au Mali, Bako Dagnon suit très jeune sa mère qui anime les cérémonies traditionnelles et se forge ainsi une connaissance approfondie de la culture mandingue, confortée par sa présence au sein de l'Ensemble Instrumental du Mali de 1974 à 1984. Remarquée pour la première fois lors de la Biennale de la Jeunesse de Bamako de 1972, Bako Dagnon s'impose rapidement sur la scène de la musique mandingue grâce à son érudition sur la culture des 27 communautés ethnolinguistiques maliennes, poussant des musiciens, dont le bluesman Ali Farka Touré, à la consulter. Bako Dagnon entame une carrière internationale en 2007 et sort son premier opus Titati.”

* Plus d’infos sur l’artiste : cliquer ici

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire