Titres:
1. Bolonka ! - Keïta Fodéba & His African Ensemble 3:03
2. Datiou - Keïta Fodéba & His African Ensemble and Norbert Nackpana 3:01
3. Nabi - Kassory, Keïta Fodéba & His African Ensemble and Yansané 2:59
4. Mali Sadio - Keïta Fodéba & His African Ensemble 3:03
5. Diara Dinke - Kanté Facély and Keïta Fodéba & His African Ensemble 3:00
6. Kankan - Kanté Facély and Keïta Fodéba & His African Ensemble 3:03
7. Moke Sen I - Keïta Fodéba & His African Ensemble and Yansané 3:01
8. Alaleno Simadana - Kanté Facély and Keïta Fodéba & His African Ensemble 3:05
9. Sini Mory - Keïta Fodéba & His African Ensemble and Maurice Sonar Senghor 5:33
10. Arissa - Fonseca, Keïta Fodéba & His African Ensemble and M. Bachir 2:38
11. Sidama - Fonseca, Keïta Fodéba & His African Ensemble and M. Bachir 2:50
12. Couri Couri - Fonseca, Keïta Fodéba & His African Ensemble and M. Bachir 2:53
13. Laincima - Fonseca, Keïta Fodéba & His African Ensemble and M. Bachir 2:50
14. N'Diaye Diali - Fonseca, Kanté Facély, Keïta Fodéba & His African Ensemble and M. Bachir 3:07
15. Soda - Kanté Facély and Keïta Fodéba & His African Ensemble 2:49
16. Minuit - Keïta Fodéba & His African Ensemble and Maurice Sonar Senghor 11:44”

En 2018, le label Jube Legends consacre cette compilation remasterisée à Keïta Fodéba, accompagné par son ensemble et des invités comme Norbert Nackpana, Kassory, Yansané, Kanté Facély, Fonseca, M. Bachir ou encore Maurice Sonar Senghor.

Keïta Fodéba
Né le 19 janvier 1921 à Siguiri, en Guinée, Keïta Fodéba fut un homme politique, dramaturge, compositeur, chorégraphe, poète et écrivain engagé dans la dénonciation de l’arbitraire colonial, tel le massacre des soldats africains dits “tirailleurs sénégalais” à Thiaroye-sur-mer (Sénégal). Il mit au service de sa cause un style pédagogique et narratif qui, sous des formes anodines et avait la faculté de faire vivre aux autres les drames de l’Afrique coloniale, celle qu’il a vécue, en les leur exposant dans leur aspect le plus banalement humain.
Fondateur de l’Ensemble Fodéba-Facelli-Mouangué en 1948 à Paris (France), devenu le Théâtre Africain de Keïta Fodéba en 1949, des Ballets Africains de Keïta Fodéba en 1950, Keïta Fodéba est nommé directeur des Ballets Africains de la République de Guinée après l’indépendance du pays le 2 octobre 1958. Accusé de complot en 1969, avec son petit frère Bakary Keïta et bien d’autres personnalités, Keïta Fodéba est arrêté et incarcéré au camp Boiro à Conakry, qu’il aurait lui-même contribué à créer. Soumis à la “diète noire” (privation d’eau et de nourriture), le co-auteur de l’hymne national de la Guinée, avec Jacques Cellier, est fusillé le 27 mai 1969…

Fiche
Keïta Fodéba
Les Ballets Africains de Keïta Fodéba
Norbert Nackpana
Kassory
Yansané
Kanté Facély
Fonseca
M. Bachir
Maurice Sonar Senghor

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire