Le Malien Kèlètigui Diabaté, virtuose du balafon mandingue est mort de vieillesse le vendredi 30 Décembre 2012 à Bamako à l’âge de 81 ans. ”

Lors d’une tournée mondiale il y a quelques années, un médecin avait détecté une forte tension due à la fatigue. Plus tard, à la suite de complications rénales, les médecins avaient décidé de procéder à l’ablation d’une partie d’un de ses reins…

Le jour même de sa disparition, le vendredi 30 Novembre 2012, l’artiste malien s’était rendu à pied à la pharmacie acheter des médicaments. Quelques heures plus tard, il s’éteignait paisiblement à son domicile.

Prévenu aussitôt par la famille, son manager Michel De Boeck, responsable du label Contre-Jour, contacte immédiatement Habib Koïté alors en Europe. Ensemble ils annoncent la triste nouvelle aux medias. Le mercredi 5 Décembre, au Patio de l’Institut Français de Bamako, un hommage doit réunir les artistes maliens qui l’ont côtoyé.

Voir la bio détaillée de Kelétigui Diabaté ainsi que des vidéos de concert et sa discographie.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire