Ecrit en français et en allemand par deux musiciens, le Suisse Adrian Egger formé en conservatoire et le burkinabé Moussa Héma issu du Ballet National du Burkina Faso. Written in French and German by two musicians, Swiss Adrian Egger formed in the conservatory and Burkinabe Moussa Héma from the National Ballet of Burkina Faso , La voix du balafon proposes a method of teaching the djoula balafon as it is taught in Burkina Faso, offers partitions, tablatures and playing techniques and placement of hands ( left hand and right hand), narratives on the musical traditions of some peoples of Burkina Faso. The booklet of 52 pages is accompanied by a cd of ten pieces illustrating the various studies.”

Balafon


La voix du balafon propose une méthode d’enseignement du [balafon djoula tel qu’il est enseigné au Burkina Faso, offre des partitions, des tablatures et des techniques de jeu et de placements des mains (jeu main gauche et main droite) , des textes explicatifs sur les traditions musicales de certains peuples du Burkina. Ce livret de 52 pages s’accompagne d’un enregistrement audio de dix morceaux reprenant les thèmes étudiés.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire