Titres:
Face A:
1. Frutas De Vontade
2. Portas Da Banda
3. Mariquinha
4. N`Gaeta Kubata Face B :
1. Malembe Malembe
2. Mariquinha
3. Kamakore
4. Uma Era
5. Das Bi ”

En 1989, le label portugais Discossete sort Malembe Malembe (Devagar E Bem), un album comprenant 9 titres de semba et de kizomba angolais composés par Bonga. Dans cet opus fidèle à son engagement, Bonga lance un appel au changement politique – en douceur – en Angola, à travers le méga hit « Mariquinha » (plus de 980.000 vues sur youtube).

Ses textes empreints de poésie reflètent la révolte de l’homme colonisé que l’on dépossède de son identité.

“Avec Bonga, nous assistons à la montée heureuse d’un style musical africain qui nourrit l’âme et réconforte l’esprit. On ne doit ni le confondre avec le Brésil, ni moins encore avec le Portugal : c’est l’Angola, le berceau de bien des musiques connues dans le monde.

La richesse du semba et toutes les chansons spirituelles-nostalgiques de Bonga se doivent fondamentalement à sa voix particulière et à sa prise de conscience à l’égard de sa tradition, valeur incontestée depuis sa divulgation conséquente”.

Fiche: Bonga (auteur, compositeur, arrangeur, gaïta, reco-reco ou dikanza, percussion (surdo), harmonica, voix)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire