“Né en 1969 à Goundam, dans la région de Tombouctou, au nord du Mali, Mamadou Kelly est un auteur-compositeur, guitariste virtuose et chanteur de blues sahélien (afro-blues), formé par son compatriote et célèbre bluesman Ali Farka Touré. ”

Mamadou Kelly et Ali Farka Touré

Très jeune Mamadou Kelly commence à travailler dans les fermes locales, mais passionné de musique et fasciné par le célèbre bluesman Ali Farka Touré, il part à l’âge de 15 ans à Niafunké pour s’initier auprès de ce dernier, devenu son mentor. En 1986, il commence à accompagner son maître sur les scènes du Mali et d’ailleurs. En 2003, ils sont au Folk Live Festival à Washington DC, aux Etats-Unis, et en 2005/2006, au Festival du Désert à Tombouctou et au Festival de Ségou au Mali.

Mamadou Kelly en solo

A la mort d’Ali Farka Touré le 7 mars 2006 à Bamako, la capitale malienne, Mamadou Kelly entame une carrière solo. Fidèle à l’esprit de son mentor, il développe un blues sahélien donné par des guitares, basse, calebasse, djourkel ou njurkel (sorte de mandoline malienne de 1 à 4 cordes), njarka (violon malien à 1 corde), violoncelle et voix. En 2008, il joue à nouveau au Festival sur le Niger de Ségou. L’année 2010 le voit participer au Festival Afrika à Hertme, aux Pays-Bas, avec Afel Bocoum, autre disciple d’Ali Farka Touré.

En 2011, Mamadou Kelly réalise une tournée aux États-Unis et au Canada dans le cadre d’Acoustic Africa Tour, suivie l’année suivante d’une tournée en France. En 2013, à la suite de la crise politique au Mali, Mamadou Kelly participe à la caravane américaine et européenne pour « Peace Tours ».

Réalisations discographiques

Cette même année 2013, Mamadou Kelly enregistre à Bamako son premier album, « Adibar », suivi en 2015 d’un second, « Djamila », enregistrée à New York avec sa compatriote et chanteuse de blues ishumar (blues touareg) Leïla Gobi. Cet album a été nommé « Top of the World » par le magazine britannique Songlines. Lors de sa tournée nord-américaine en 2016, il réalise son troisième album « Politiki », paru chez Clermont Music en mars 2017. Cet opus est enregistré avec son groupe et des musiciens américains : la guitariste (Steel guitar, Dobro) Cindy Cashdollar (cinq Grammy Awards), la percussionniste d’avant-garde Susie Ibarra, le bassiste Jacob Silver et le guitariste Dan Littleton.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire