Titres:
Face A :
1. Ntinkerinta
2. Lemene Kuru
3. Kalo Kalo
4. N'yo Face B :
1. M'ma
2. Utammada
3. Afrika
4. Labrador ”

La parution en 1979 de « Mandinka Dong » (la danse des Mandingues), l’opus d’Ismaïla Touré & Sixu Tidiane Touré, autoproduit grâce à des prêts financiers de divers amis, lance la carrière du futur groupe Touré Kunda. « M’ma » (« maman » en soninké), un titre au riddim reggae dénonçant l’apartheid et les injustices deviendra un méga tube international sous l’intitulé « Em’ma » ou « Emma »… Outre « M’ma », il comprend des chansons comme « Afrika » et « Labrador » qui connaissent elles-aussi d’énormes succès.

Ex Ismaïla do Sixu Touré, le groupe Touré Kunda (la famille éléphant) a largement contribué à valoriser le versant casamançais de la scène musicale sénégalaise, se révélant notamment en 1979 avec « M’Ma » (« E’mma », « Em’ma » ou « Emma »). Ce titre au beat reggae et « soninkara » (soninké) dénonçant l’apartheid et les injustices et devenu un méga tube. Le groupe accueillera successivement d’autres frères comme Amadou (disparu en 1983), Ousmane Touré puis Amidou Touré aka Séta avant de revenir à ses deux initiateurs…

Fiche:

Ismaïla Touré – Paroles, musique, congas, voix

Sixu Tidiane Touré – Paroles, musique, timbales, voix

Didier De Croisoeuil – Basse

Roland Bochot – Batterie

Erwan Le Marc’Hadour – Piano, claviers, clarinette

Jean-Jacques Hertz – Guitares solo & rythmique

Marino Zappellini – Sax ténor

Fred Wallich – Sax ténor & soprano

Claude Benoît – Trompette

Diaf – Chœurs

Photo : Sylvie Duvigneau

Production – Ismaïla Touré & Sixu Touré

Label : Disques Espérance / Sonodisc

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire