joel_woguia_fiche.jpg
Instrument de la famille des cordophones, le mvet ou mvett est une harpe-cithare, par essence orale, originaire des pays Boulou, Béti et Fang de l’Afrique centrale. Il est joué dans les régions forestières de l’Ouest et du Sud du Cameroun , du Gabon , de la Guinée Equatoriale , du Congo Kinshasa et du Congo Brazza . e mvet est aussi le nom donné aux "griots" de ces régions du Cameroun et celui des récits épiques qu’il accompagne. Il est également joué dans nombre de cérémonies traditionnelles comme les mariages et les funérailles mais aussi religieuses (par exemple dans les incantations du Dieu Unique, Eyo, chez les Fang). De nouveaux instruments inspirés du mvet ont été lancés par de jeunes artistes camerounais. L'auteur, compositeur, chanteur, conteur et multi instrumentiste François Essindi a créé le "mvet fou", un mvet à 1 calebasse joué avec un archet tandis que Joël Woguia dit "Pygmée bleu" a créé le "jo-könto", un mvet à clef de 12 cordes. Le texte ci-dessus est sous licence libre (CC-BY-SA) Audio sample from Sally Nyolo's album “Studio Cameroon” with his courtesy.
The mvet is a harp of the western forest regions of Cameroon, the Gabun and Congo. Constituted by four gourds of various sizes used as a resonator and by a bamboo bow on which are stretched out four strings.”

Studio Cameroon

Le mvet est constitué de 4 gourdes (calebasses) de tailles différentes qui servent de résonateurs et d’un arc en bambou sur lequel sont tendues 8 cordes.
Le mvet est aussi le nom donné aux griots de ces régions du Cameroun et celui des récits épiques qu’il accompagne. Il est également joué dans nombre de cérémonies traditionnelles comme les mariages et les funérailles mais aussi religieuses (par exemple dans les incantations du Dieu Unique, Eyo, chez les Fang). abakuya_francois_essindi.jpg De nouveaux instruments inspirés du mvet ont été lancés par de jeunes artistes camerounais. L’auteur, compositeur, chanteur, conteur et multi instrumentiste François Essindi a créé le «~mvet fou~», un mvet à 1 calebasse joué avec un archet tandis que Joël Woguia dit «~Pygmée bleu~» a créé le «~jo-könto~», un mvet à clef de 12 cordes. joel_woguia_fiche.jpg Anne-Marie Nzié a utilisé les accents du mvet dans le titre «~Malodi~» et quelques artistes comme Roger Kom , surtout Sally Nyolo , François Essindi et Joël Woguia l’ont redécouvert, adapté à leurs musiques et porté sur la scène internationale. Le jeu très complexe et rythmique du mvet a, disent certains, fortement influencé la technique de basse au Cameroun et explique largement le nombre impressionnant de bassistes qui font une carrière internationale. * Extrait sonore tiré de l’album «~Studio Cameroon~» de Sally Nyolo avec son aimable accord. The mvet is also the name of the “griots” of Cameroon and the epic narratives it backs up. The mvet is also played in number of traditional ceremonies as marriages or funerals. Anne Marie Nzie used its sounds in her title “Malodi” and some artists as Roger Kom rediscovered it and adapted its technic to other instruments. The very rhythmic touch of the mvet strongly influenced the technique of bass in Cameroon and largely explains the impressive number of bass players who made an international career.

Attached documents

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire