Enregistré en 2006, à l'occasion de la 31ème édition du festival Musiques Métisses d'Angoulême de Christian Mousset, le boss de Marabi Productions, l’album «~Nour~» de la «~diva rebelle~», Malouma, est un pont culturel entre l’Orient et l’Occident. S’inspirant du blues maure et de la pop, celle que l’on surnomme aussi la «~blueswoman du désert~» étale toute la panoplie de sa voix tantôt envoûtante, tantôt mélancolique, tantôt émotive… On y retrouve Loy Ehrlich (Gumbass), Emile Biayenda (percussions – Les Tambours de Brazza) ou encore Guillaume Humery (clarinettes - claviers). ”

Accompagnée de son groupe, Sahel Hawl Blues, à la base rythmique soutenue à certains endroits par les percussions d’Emile Bayenda, le Gumbass de Loy Ehrlich, la batterie de Laurent Robin ou dialoguant avec les chœurs de Médina et Mohamed Ekhtou Athié, Marième Guèye ou Zghalina Mint Cheikhna, la sénatrice-musicienne, Malouma, exploite maintes tessitures vocales mises en valeur par les lignes mélodiques et fluides de Guillaume Humery à la clarinette et aux claviers, Pierre Fruchard à la guitare, Eric Legnini au piano et Bojan Z aux Fender Rodhes et Xénophone…Des entrecroisements de sonorités sahariennes, négro-africaines et occidentales allant des complaintes relayées par des chœurs à l’unisson («~Khayala~») à l’acapella folk song chanté d’une voix gutturale, profonde et teintée d’émotion («~Nour~») en passant par le blues du désert accompagnant une voix âpre à la fois modulée et articulée («~Yemma~»), l’électro-pop soutenant une voix chaude mais claire et haut perchée («~Gamly~»), le blues de Mississipi aux accents arabisants («~Yarab~») ou encore la douce musique maure mettant en exergue toute la sensibilité vocale de la cantatrice de Mauritanie («~Habib~»).

Eprise de paix et de justice, Malouma la poétesse parle d’humanité, d’amour filial, d’égalité, de droits de la femme, d’immigration, de spiritualité et bien sûr d’unité.

Musiciens: Malouma (voix, ardin, paroles, compositions, arrangements – sauf «~Kentawiyate~» et «~Chtib~» : traditionnel) ; Arafat Ould Meïdah (claviers, chœurs) ; Aly Ndao (guitare, chœurs) ; Athié Mohamed Ekhtou / Médina Athié (chœurs) ; Lamine Kane (batterie) ; Ousmane Touré (basse) ; Ibrahima Fall (percussions) ; Marième Guèye / Zghalina Mint Cheikhna (chœurs dans «~Chtib~» et «~Nour~»)

Invités : Bojan Z (Fender Rodhes – Xénophone) ; Eric Legnini (piano) ; Pierre Fruchard (guitares) ; Emile Biayenda (percussions) ; Laurent Robin (batterie) ; Smadj (programmation – oud) ; Guillaume Humery (clarinettes – claviers) ; Loy Ehrlich (Gumbass)

Editions : Marabi 2007

Production : Christian Mousset pour Marabi Productions 2007

Réalisation artistique / prise de son / mixage : Philippe Teissier du Cros

Titre: 1. Khayala ; 2. Yemma ; 3. Nebine ; 4. Kentawiyate ; 5. Gamly ; 6. Nnew ; 7. Yarab ; 8. Habib ; 9. Chtib ; 10. Casablanca ; 11. Lemra ; 12. Nour

Pour acheter l’album, cliquez sur le lien amazon à droite d ela page.

Pour écoutez les titres, cliquez sur le lien amazon :

http://www.amazon.fr/gp/product/B000MRP32Q?ie=UTF8&tag=afrisson-21&linkCode=xm2&camp=1642&creativeASIN=B000MRP32Q

Vidéo du titre Yarab :

https://www.youtube.com/watch?v=AZ9j_p2jw2c

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire