“Auteur, compositeur, interprète, guitariste et harmoniciste, Roby «~Chicungunya~» (nom de scène et du groupe) navigue entre folk malgache tsapiky, pop et chansons à texte…”

Roby Chicungunya voyage dans plusieurs univers musicaux. Chaque univers est différent, imprévisible, mais dans chacun d’eux, il y a un point commun que l’on retrouve facilement, c’est le timbre vocal de Roby. Le nom de Chicungunya n’a pas été choisi au hasard, car le moustique tigre qui pique et qui gratte, représente bien l’esprit «~titilleur~», «~taquineur~» de Roby Chicungunya qui, à travers ses morceaux, pointe du doigt les travers du couple, de la famille, de la société, à l’instar d’un curseur, sans prétendre donner des leçons. Il se contente de raconter ces travers sous forme d’histoire personnelle, et c’est à chacun d’y réfléchir.

Roby Chicungunya se plaît à tout tourner en dérision, à commencer par sa propre famille qu’il décrit avec un humour caustique. Il met de l’ironie sur des sujets graves que souvent la société ou la famille a du mal à affronter avec objectivité comme l’enfance, l’adolescence, la vieillesse, le chômage…Mais Roby Chicungunya chante aussi l’amour et la femme, sur le folk «~tsapika~» malgache qui représente sa triple culture (malgache, américaine, française). Née dans le sud ouest de Madagascar, le tsapika (prononcer tsapik) est une musique traditionnelle rythmée, entraînante et festive, jouée avec le kabosy (Kabos), une petite guitare malgache.

 

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire