Le poète «~korafola~» (joueur de kora) Lamine Konté rend hommage au Guinéen Keïta Fodéba («~Fodéba~») dans Sénégal la kora vol2, et revisite le folklore mandingue de Casamance : «~Nagnol~» (appel à l’union et au travail), «~Kotoba~» (rythme de danse pour hommes valides), «~Coumpo~» (chant et danse pour un masque). «~Gna terra~» (nostalgie pour une terre bien aimée) est un clin d’œil au créole portugais de Basse Casamance tandis que «~Dunya~» est un air afro-cubain.”

Kora of Senegal, Vol. 2

…Les Sénégalais réalisent peu à peu qu’ils possèdent des trésors, et ils commencent à remonter aux sources. pendant des années, ils ont été influencés par tout ce qui venait des pays industrialisés, et ont négligé les trésors de leur patrimoine. C’est pourquoi, découragé, je suis venu à Paris et ce qui me fait plaisir, c’est de savoir que, maintenant, à Dakar, on peut danser sur les airs que j’ai enregistrés à la kora…, disait Lamine Konté en 1975

Musicien: Lamine Konté (auteur, compositeur, arrangeur, kora, voix) ; Kabiné Kouyaté (balafon) ; Papus (basse) ; Abou Keïta/Bruno Camara (percussions) ; Janina/Kéba Traoré (chœurs)

Titres:

Face A : 1. Lalé Kouma (folklore) ; 2. Fodéba (folklore) ; 3. Nagnol (folklore) ; 4. Malon (c. L. Konté) ; 5. Gna terra (folklore) ; 6. Kotoba (folklore)

Face B : 1. Coumpo (folklore) ; 2. Kaïraba (folklore) ; 3. Dunya (a. c. L. Konté) ; 4. Koulandian (folklore) ; 5. Koumbu Sora (folklore) ; 6. N’Teri (c. L. Konté)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire