Dérivé du mento, du jazz et du rhythm’n blues, le ska, apparu à la fin des années 1950, est un courant musical jamaïcain caractérisé par un rythme syncopé donné par la batterie, la contrebasse, les cuivres (saxophone, trompette, trombone), la guitare, l’orgue (Hammond). Reconnu en 1960, le ska va exploser quatre ans plus tard, à la sortie du titre My Boy Lollipop de Millie Small produit par Blackwell, le boss du label Island Records...”

Jamaican Ska

Le ska sera représenté par des précurseurs jamaïcains comme Byron Lee, Lee Perry, The Skalatites, Max Romeo, Toots & The Maytals, The Charmers, The Ska Kings, The Dragonaires, Stranger, Patsy, Keith, Laurel Aitken, Ken, The Blues Busters, Desmond Dekker…

Le ska qui gagnera d’autres pays (Etats Unis, Grande Bretagne, Allemagne) a donné naissance à d’autres styles (skacore, ska-punk, two-tone ska)…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire