“Le Takborsé (ou takiborsé) est un genre musical dansant apparu dans les années 2000 au Burkina Faso. Il fusionne zoblazo de Cote d'Ivoire, ndombolo du Congo et divers rythmes du Burkina comme le Borgo, le Liwaga, le Warba, le Dodo, le Wiré, le Kigba, le Salou, le Goumbé, le Dindorow et le djongo,”

Apparu au début des années 2000, le takiborsé est un mouvement musical burkinabé dansant lancé par Hamed Smani. Il fusionne zoblazo de Cote d’Ivoire, ndombolo du Congo, et divers rythmes du Burkina comme le Borgo, le Liwaga, le Warba, le Dodo, le Wiré, le Kigba, le Salou, le Goumbé, le Dindorow et le djongo, une danse traditionnelle gourounsi popularisée et modernisée par le musicien Bil Aka Kora . D’autres artistes ont contribué à populariser le takborsé comme Yoni, les Premières dames, le Pouvoir, la Cour Suprême, le Gouvernement, Zan Haroun et Kouanda Salifou alias Hamperor qui l’a mélangé au reggae, au rap et au ragga.

Ce genre a notamment rempli les stades de tout le Burkina Faso en 2007 à la faveur de la célébration, le 12 août 2007, de la Journée internationale de la jeunesse. En 2009, Hamed Smani a reçu le prix spécial du jury consacrant l’artiste le plus joué en discothèque.

https://lefaso.net/spip.php?article11737
https://www.musicinafrica.net/fr/directory/ahmed-smani
https://lefaso.net/spip.php?article18349
https://www.journaldujeudi.com/831/digest.htm

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire