Sa version de «~Viavy Rose~» fit de lui l'une des grandes stars du salegy des années 1960. Il décéde en 2001 à l'aube du 3ème millénaire. His version of " Viavy Rose ~ ", the hit of the salegy , made of him one of the biggest stars of the 1960s. He died in 2001. ”

Les Grands Courants

Dans les années 1960, la musique électrique déboule à Mada et le salegy s’impose sur la scène nationale inauguré par l’Association Folklorique de la Côte Est. Ce style proche du sega valorise les musiques côtières du Nord, plus africaines. Cette fusion qui intègre instruments électriques, accordéon chromatique et brasse des styles locaux et importés (rumba, jazz sud-africain, benga du Kenya) connaît un succès considérable.

Le guitariste vedette des années 1960 qui valorise le salegy de la région centre de l’île est Freddy Ranarison décédé en 2001.  » Il propose alors un jeu extrêmement moderne, influencé par la valiha, explique Solorazaf mais qui s’apparente avant tout au jeu de Hank Marvin. Il a vraiment été le pionnier de la guitare électrique« .

Freddy Ranarison a influencé le jeu de guitare de nombreux artistes du salegy dont Eusèbe Jaojoby et le guitariste jazzy Rahary Tahina. On a très peu d’enregistrements de ce compositeur guitariste : il a enregistré le 45 t Salegy sorti chez Discomad, il a composé certains titres de l’album de sega, Duo Celimène de David Hoareau et Patrick Sida et on entend son jeu de guitare dans un album de Rakotozafy, Valiha Malaza produit par Globestyle, sans oublier «~Viavy Rose~» présente dans Les grands courants des musiques urbaines africaines.In the 1960s, the electric music tumbles to Mada and [salegy launched by L’Association folklorique de la Côte Est (The Eastern coast folk Association) led on the national stage . This style close to the sega values the coastal music from the North of Madagascar, more African than the high lands styles. This style which combines electric instruments, chromatic accordion and merges local and imported styles (rumba, South African jazz, benga of Kenya) became very popular and federated the various peoples of the island. The star guitarist of the 1960s who values the salegy of the central part of the island was Freddy Ranarison gone in 2001. He proposed then a very modern touch, influenced by the valiha, explains Solorazaf His technique was quite close to Hank Marvin’s. He was really the pioneer of the electric guitar in Madagascar « . He has influenced many specialists of salegy especially Eusèbe Jaojoby.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire