“Zayen est né à Lemsella. Bercé par les chants anciens de Kabylie, il se lance très jeune dans la composition musicale. Il s'installe en France en 1999 et signe plusieurs albums dont Imawlanis (ses parents), Uyaled (Reviens) , Uccen d Umeksa (le chacal et le berger) et "Baden-Baden". Zayen a participé à de nombreux festivals à travers le monde : Festival Villes des Musiques du Monde à Stains, Fête de l’Humanité  au Parc Départemental de la Courneuve et Zénith de Paris, à l'occasion du 20eme anniversaire du printemps berbère en 2000. En 2020, il devient conseiller municipal de la ville d'Aubervilliers.”

Zayen est né à Lemsella. Bercé par les chants anciens de Kabylie, il se lance très jeune dans la composition musicale. Après les galas dans les lycées de Tizi-Ouzou et d’Azazga (grande Kabylie), il enregistre son premier album « Imawlanis »(ses parents) et après plusieurs passages à la télévision algérienne,  est invité dans différents festivals en Algérie.

En 1999, il s’installe en France et sort son deuxième album « Uyaled » (reviens) qui met en valeur la diversité de son répertoire. Il donne de nombreux concerts à Paris : le Zénith de Paris, à l’occasion du 20eme anniversaire du printemps berbère en 2000 et le Palais des Sports .  Il chante également à Saint-Étienne,  à Lyon, à Lille, à Roubaix, à la Fête de l’Humanité, au Festival Villes des Musiques du Monde à Stains et au festival d’ici  et d’ailleurs à Strasbourg. Dans le cadre d’un spectacle intitulé « Tous égaux pour la paix », Zayen a représenté la France à Tanger au Maroc ,  en Turquie, en Allemagne,en Ukraine et en Belgique.

Dans son troisième album « Baden-Baden », l’artiste kabyle propose une rencontre entre les cultures, chante en français, en anglais et en kabyle. Ce récit musical aux couleurs diverses  évoque les rêves du cœur, la recherche de l’autre et de l’amour.
En 2018, il a signé un clip écologique avec la participation de 33 artistes. En 2020, il est conseiller municipal de la  ville d’Aubervilliers.

Aubervilliers – Seine-Saint-Denis

Vivant depuis plusieurs années à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, Zayen livre son regard sur sa commune : « En 2008, on a créé des scènes ouvertes dans les cafés d’Aubervilliers, l’objectif était de créer de la mixité car il n’y a pas beaucoup de femmes dans les cafés, de faire venir les familles. Il y avait des artistes de toutes origines, il y avait une ambiance incroyable. »

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire