Titres :
1. Salama (Peace)
2. Narizambe (God Money)
3. Meditation
4. Kweli II (Truth)
5. Leo ni leo (Winds of hope)
6. Swing ta vie (Swing your life)
7. Musica
8. Ode à Maarouf
9. Hima (Get Up)
10. L'amour sorcier (C. Nougaro) (Love Wizard)
11. Dandzi (Trad.) (A Woman s Blues)
12. Aman (Peace of the Soul) On Aman, recorded seven years after Kweli, Nawal campaigns for a spiritual music freeing of obscurantism.”

Aman

Dans Aman, enregistré sept ans après Kweli, Nawal Mlanao milite pour une musique spirituelle libérant les êtres de l’obscurantisme.

Comorienne grandie dans le soufisme mais métisse musicale vivant à Paris, Nawal Mlanao s’entoure pour cet album de deux instrumentistes nourris d’univers différents du sien : l’Américaine Melissa Cara Rigoli, de formation classique, joue du mbira et des percussions et Idriss Mlanao, son frère, contrebassiste de jazz. Aérienne, habitée, dansante, mais résolument centrée sur le chant, la musique d’Aman nous embarque dans toutes les couleurs des Comores aussi bien bantoues (« Dandzi » est un blues traditionnel bantou chanté par les femmes) que swahili, arabe ou perse. Solorazaf et sa guitare imitant le jeu pulsé du kabossy malgache donne cette couleur dansante que l’on retrouve dans tout l’Océan Indien. A noter également l’adaptation du titre « L’amour sorcier » de Claude Nougaro, une de ses références musicales.

Album épuré, spirituel, donnant toute sa place au chant, qui sort en 2007 aux USA et en 2008 en Europe et dans le reste du monde, cette deuxième oeuvre suivie d’une tournée outre-atlantique lui vaut une pluie de louanges des plus grands journaux américains comme le New York Times qui qualifie Aman « d’un des albums musiques du monde les plus marquants de l’année ». Nawal is both a Comorian artist grown in Sufism and a cosmopolitan one living in Paris. She is accompanied on this album by two instrumentalists from other musical universes: American Melissa Cara Rigoli who has a classical background plays the mbira and percussion , Idriss Mlanao, her brother is a jazz bassist.

Airy, inspired, dancing, but resolutely focused on singing, Aman reflects all colors of the Comoros as well Bantu (Dandzi « is a traditional Bantu blues sung by women) that swahili, Arabic or Persian. Guitarist Solorazaf who imitates the cheerful and jerky style of madagascan kabossy common to the Indian Ocean Islands. One should notice as well the adaptation of the track « Amour ~ ~ Sorcier » by Claude Nougaro, one of her musical references.

Tracks :1. Salama (Peace); 2. Narizambe (God Money); 3. Meditation; 4. Kweli II (Truth); 5. Leo ni leo (Winds of hope); 6. Swing ta vie (Swing your life); 7. Musica; 8. Ode à Maarouf; 9. Hima (Get Up); 10. L Amour Sorcier (C. Nougaro) (Love Wizard); 11. Dandzi (Trad) (A Woman s Blues); 12. Aman (Peace of the Soul).

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire