Juacali est une des stars du genge, le hip hop kenyan. Il s'est fait connaître par ses tubes «~Kwaheri~», "Nipe Asali" et "Ruka". Classé parmi les 100 personnalités les plus influentes du Kenya en 2007, il a obtenu de nombreux prix. ”

Bonus Track We Kamu Remix Ft Juacali

Né à Eastlands, Nairobi, en 1979, ce fils d’enseignants grandit dans une famille catholique et commence à rapper à l’âge de 10 ans, encouragé par son frère aîné, Christopher Sali. Diplômé en technologie de l’information, passionné de basket-ball, il forme à l’adolescence son premier groupe, «~Sita Futi~» .

Kwaheri

Paul Julius Nunda prend bientôt prend son nom de scène , Juacali, tiré de Californie, le quartier de Nairobi d’où il est originaire. En 2001, il sort son premier single de genge, Ruka, sous le label Calif, suivi de Nipe Asali en 2002 et de Juacali Sekta en 2006. Jua Cali décroche la même année le titre de meilleur artiste de rap aux Kisima Music Awards. En 2007, le titre Kwaheri aux accents taarab (avec comme invité Sainapei) est un immense tube. Suivra fin 2008 la sortie de Ngeli ya Genge évoquant le dur quotidien du peuple kenyan.

Succès

2007 est l’année du succès pour Juacali, classé un des 100 kenyans les plus influents de l’année par le Journal The Standart. Les opérateurs téléphoniques se l’arrachent : Motorola lui signe un contrat annuel de 1 Million de shillings kenyans (8740 euros) puis Orange le paye 10 millions de shillings kényans (87400 euros) en qualité d’ambassadeur de la marque pour le marché de la jeunesse. Warner Brox Interactive Entertainment le charge de la musique du jeu vidéo Pamoja Mtaani (pour la prévention du SIDA) que la compagnie américaine lance sur le marché kényan. Les publicitaires s’intéressent également au rappeur : Juacali fait des jingle publicitaires pour le gel douche Protex et la bière Pilsner. Il devient également l’ambassadeur de la Fondation Bloodlink développant des programmes pour améliorer la santé des populations.

Juacali a été auréolé de nombreux prix (Kisima Music Awards, Tanzania Music Awards, MTV Africa Music Awards, Bomo Music Awards, MTV Europe Music Awards , etc…).

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire