“Titres:
1. Yedi Gosh (My Guy) 4:41
2. Yas-Oh (Grab It, Get It On) 5:17
3. Kabu (Sacred Rock) 5:50
4. Kezira 5:46
5. Bati 7:06
6. Tchewata (Romance) 6:10
7. Eyoha 5:36
8. Bitchengna (Loneliness) 6:27 ”

Au moment où Aster Aweke, née en 1959 à Gondar, apprend à marcher, les musiques éthiopiennes vivent de profonds bouleversements au contact du swing, du rock, de la musique cubaine (rumba), et l’apparition de l’éthio-jazz (afro-jazz éthiopien). Fan de la grande Billie Holiday, Aster Aweke en a retenu les accents bluesy… Elle s’illustre en 1989 avec son album éponyme « Aster », chanté en amharique, et alternant duos voix/kraar (musique acoustique) et orchestration électrique dotée d’une section de cuivres (afro-soul, afro-blues, afro-pop, afro-rock).

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire