“Originaires de Saint-Louis, les jeunes artistes de Kozman Ti Dalon ont hérité d’une culture traditionnelle du maloya kabaré par l’intermédiaire d’une grande figure du genre, leur défunt grand-père Gramoun Bébé. En plus d'être de redoutables percussionnistes, les danseurs soudés autour du chanteur Jonathan Camillot virevoltent dans les airs, au service du théâtre moringue. Un genre qui accentue l’aspect esthétique de la discipline tandis que la mise en scène musicale s’insère dans une histoire.”

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire