Titres:
CD1 (Tounkan) :
1. Tounkan
2. Wale
3. Sidiki
4. Kankelenti ; CD2 (Mana Mani) :
1. Primpin
2. Marfa
3. Djata
4. Mana Mani
5. Toubaka 81”

Toukan – Mana Mani

Chanteur vedette du Rail Band de Bamako, Salif Keïta rejoint au printemps 1973 l’autre formation-phare de la capitale malienne : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako. Le groupe qui doit son nom aux diverses nationalités de ses musiciens – Mali, Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire…- est dirigé par le guitariste guinéen Kanté Manfila. Salif et Manfila forment une entente artistique exceptionnelle, ensemble ils forgent un répertoire audacieux et novateur alliant tradition mandingue et modernité. En 1978, Les Ambassadeurs, partis tenter leur chance à Abidjan et rebaptisés Ambassadeurs Internationaux enregistrent en quelques heures un album qui va connaître un succès instantané dans toute l’Afrique de l’Ouest et au-delà : “Mandjou”…

Le titre “Mandjou” qui donne son nom à l’album est hautement représentatif du style mis au point par Les Ambassadeurs : groove lancinant orchestré par la basse, le balafon et les percussions, cuivres aux consonances afro-cubaines et solos d’une rare intensité (orgue, trompette, guitare) sont magnifiés par le chant déchirant de Salif au fait de son art. Auréolés de cette réussite, Les Ambassadeurs enregistrent en 1980 l’album Seydou Bathily. Puis, l’année suivante sortent Tounkan et Mana Mani, deux albums issus de sessions réalisées à Washington, USA qui deviendront des références de la nouvelle production africaine. Ces quatre albums réédités pour la première fois dans leur intégralité, permettent d’appréhender les origines de la musique malienne moderne ainsi que l’ascension phénoménale du chanteur et compositeur Salif Keïta.

Musiciens: Salif (voix, auteur A2,A3,B2,B3,B4) ; Kanté Manfila (guitare, auteur A1,A4,B1,B5) ; Ousmane Kouyaté (guitare) ; Ray Lema (keyboards) ; Moussa « Vieux » Sissoko (saxophone)

* Source : http://www.salifkeita.net

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire