“Formé en 1971 par Boniface Ndamela et Raphael Banda , le Lucky Stars Band est un d'abord duo de guitaristes jouant de du folk malawite puis devient une formation orchestrale. Ce groupe propose un répertoire de chansons à boire et de chroniques sociales. Ses principaux tubes sont ‘Chinafuna M’bale’, ‘Awoliwane’, ‘Kamwini’, ‘Anamatenda’ and ‘Nyamchidwe’. ”

From Lake Malawi to the Zambesi


Né en 1951, Boniface Ndamela, aveugle de naissance, se lance dans la musique en 1968 alors qu’il étudie à l’école Lulwe pour aveugles située dans le quartier Lower Shire de Chikhwawa.
Il s’initie d’abord à la flûte puis opte pour la guitare. En 1971, il rencontre Raphael Banda (décédé en 2004) et forme avec ce dernier le Lucky Stars Band dans le village de Ndamela proposant un répertoire de chansons à boire et de chroniques sociales sur fond de guitares acoustiques et de musiques traditionnelles malawites. Le Lucky Stars Band qui sera renforcé par d’autres musiciens comme Henry Chamakono et Patrick Mpanda se produit dans les cérémonies traditionnelles, les mariages et donnent également des concerts

Après plusieurs années, il enregistre à Blantyre un premier album intitulé Chinafuna M’bale produit par Gomonda Music Enterprises (GME). Quand Raphael Bandza disparait en 2004, le groupe est rejoint par de jeunes musiciens dont Rodrick Chiku Phiri (rythmique), Davie Phiri (basse), Thavela Jere (claviérs) et Willard Chiwaya (percussions). Le groupe accompagne un groupe de danseuses, les Khuluvi Queens.

Source : http://mlozivoyage.blogspot.fr/2012/08/inability-is-not-disability.html

Traduit et adapté de l’anglais par Sylvie Clerfeuille

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire