Face A :
1. Nanfule
2. Sayaa Mani
3. Saaxudugu
Face B :
1. Baylo Baa Demba
2. Lan Naya
3. Diya Bana
4. Tutu Jara”

Maa Hawa Kouyaté
Révélée sur la scène internationale par le maître de la kora Soundioulou Cissokho , Maa Hawa Kouyaté (ou Mahawa) à la voix de soprano est sans aucun doute l’une des plus grandes cantatrices de la chanson mandingue. Née en 1949 en Guinée, cette grande diva n’est autre que la fille du chanteur et « xalamkat » (joueur de xalam) El Hadj Djali Kandara Kouyaté et de la cantatrice Mariama Dianké Kouyaté, deux grands « djélis » (griots) guinéens, spécialistes de la chanson épique.

Soundioulou Cissokho
Né en 1921 à Ziguinchor au Sénégal, Kémokho Kandara Cissokho aka Soundioulou Cissokho dit « le roi de la kora » s’illustre dès 1938 par son doigté remarquable et devient l’un des plus célèbres « korafolas » (joueurs de kora) de l’ancien empire du Mandé. Son trio avec ses femmes Maïmouna Galissa Kouyaté et Maa Hawa Kouyaté , deux divas de la musique mandingue traditionnelle, marquera pour toujours les mélomanes. Mais c’est avec Maa Hawa Kouyaté qu’il sillonnera le monde. Ses nombreuses créations lui valent les honneurs au Sénégal, en Guinée et en France (Médaille Sacem). Soundioulou Cissokho meurt naturellement dans son domicile le 8 mai 1994.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire