“Née d'une mère malawite et d'un père anglais, la chanteuse Malia découvre la musique africaine à Londres à partir de ses quatorze ans. Son premier album «~Yellow Daffodils~» laisse entendre un blues-jazz composé par André Manoukian, le producteur de Liane foly. Née d'une mère malawite et d'un père anglais, la chanteuse Malia découvre la musique africaine à Londres à partir de ses quatorze ans. Son album "Yellow Daffodils" laisse entendre un blues-jazz composé par André Manoukian .< /p>”

Yellow Daffodils

Inspirée par Billie Holiday, Sarah Vaughan et Nina Simone, elle débute donc par Yellow Daffodils, un premier album aux couleur jazzy concocté avec Eric Truffaz, puis prend un virage rock dans le second, Echoes of Dreams (2004)

Young bones (2009) reprend des couleurs jazz tandis que Black Orchid(2012) qui reprend le répertoire de Nina Simone rend hommage à la diva en compagnie de musiciens talentueux comme Alexandre Saada, Laurent Sériès, Jean-Daniel Botta et Daniel Yvinec.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire