Influencée par les artistes de makossa comme Manu Dibango, Missè Ngoh, elle se se forme en 2002 au chant au sein du groupe Arts en Avant puis se lance dans une carrière solo en 2003 et y enregistre trois ans plus tard l’album « Esséwé », réhabilitant un style traditionnel du pays Sawa à base de chants, de maracas et de tambours.

** Née en 1972 dans une famille d’artistes, au Cameroun, Stella Mouna, de son vrai nom Esther Tell, s’initie très tôt au chant. Inspirée par les berceuses de son enfance, Stella Mouna a réhabilité le style esséwé en y injectant de l’afro-zouk, du makossa, du dancehall, du hip hop ou du reggae.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire