david.jpg
Originaire de la Côte d’Ivoire, la chanteuse-danseuse Rose Keny Adjoua aka «~Tata Keny~» ou «~DJ Tata Keny~» fait un nom dans le milieu du coupé-décalé, notamment grâce à «~Festiboulance~» et «~Mastiboulance~», deux titres qui ont connu un réel succès populaire… ”

Festiboulance


Tata Keny commence comme [atalaku (animatrice, danseuse et chanteuse dans le style des griots laudateurs) dans son lieu de travail. C’est là qu’elle sera découverte par son compatriote et futur mentor, le musicien-producteur-arrangeur David Tayorault qui réalisera ses premiers enregistrements.

david.jpg

Ancienne serveuse, gérante, manageur et DJ dans un maquis (bar, restaurant) d’Abidjan, Tata Keny est la pionnière des disc-jockeys féminins de coupé-décalé. Elle sera invitée aux Tamani d’Or (30 décembre 2005 à Bamako), aux côtés de célébrités du continent dont Amadou et Mariam, Oumou Sangaré et Doussou Bagayogo (Mali), Aïcha Koné, Tiken Jah Fakoly et Tata Keny (Côte d’Ivoire), Tabu Ley Rochereau (République Démocratique du Congo)) ou encore King Mensah (Togo)…

* Vidéo : «~Festiboulance~» : https://www.youtube.com/watch?v=HnwAp56dzX8

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire