Titres:
Face A :
1. Djanfa magni (La trahison n'est pas bonne) Face B:
1. Fangaté Djangélé ”

Formation phare du Bénin fondée en 1967 à Cotonou par Clément Mélomé aka Mélo, l’Orchestre Poly-Rythmo ou Le Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo) navigue entre afro-funk, afro-beat, afro-pop ou afro-soul et même rumba et soukouss congolais, afro-cubain ou afro-reggae, aux couleurs vaudoues issues de cette petite langue de terre chargée d’esprits, comme le « sakpata », dédié à la divinité de la terre, ou le “sato”, rythme joué en hommage aux morts … ; le tout chanté en mina, fon, yoruba ou français, et donné par des instruments comme la batterie, la basse, la guitare solo, la guitare rythmique, le saxophone, le trombone, la trompette, les claviers, les congas et les shékérés.

Fiche:

T.P. Orchestre Poly-Rythmo : musique

Tidiani Koné : composition (A1), saxophone, trompette

Ingénieur du son : U. Monday (Monday Oki)

Enregistrements : EMI Studios Lagos – Nigeria

Design : Basol International

Photo : A. Etienne (Grand Studio du Bénin)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire