Titres :
1. Bisuivra suivra 3:59”

Le mardi 14 décembre 2021, la rumba congolaise est inscrite par l’Unesco sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

A cette occasion et à travers le single « Bisuivra suivra » (« le suiveur suivra », « le fan suivra », « le béni-oui-oui suivra »), Noëlla Ndaya, femme artiste de la rumba congolaise, rend hommage à la diva Abeti Masiki (décédée le 28 septembre1994 à Villejuif, en France) ainsi qu’à sa fille et chanteuse elle-aussi, Yolanda « Kiki » Masikini (décédée le 11 décembre 2021 des suites du Covid 19 à Creil, en France).

Noëlla Ndaya

Auteure-compositrice, productrice, entrepreneuse, styliste, scénariste, parolière, interprète, Noëlla Ngoyi aka Noëlla Ndaya est une artiste dotée de multiples talents. Née en République Démocratique du Congo, elle quitte sa terre natale à l’âge de 20 ans pour s’installer en Belgique où elle démarre une nouvelle vie. Sa musique, chantée en lingala, swahili, français ou anglais, est au carrefour de plusieurs styles musicaux : musique africaine traditionnelle, musique africaine moderne (rumba et ndombolo congolais), musique afro-américaine (soul, blues, gospel, jazz, RnB, hip hop)…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire