Titres:
Face A:
1. Petit Sékou 6:11
2. Woulou Koro 9:07
3. Kankan 7:59

Face B:
1. Digné 7:47
2. Kini Kini 9:48
3. Makono 6:31”

En 1987, Sékou Diabaté Bembeya sort « Digné », un de ses premiers albums en solo qui a connu un énorme succès en Afrique de l’Ouest. Il comprend “Petit Sékou”, un afro-blues interprété initialement en 1976 avec Bembeya Jazz National.

Sékou Bembeya Diabaté

Né le 8 juillet 1944 à Tiro, dans la région de Faranah en Guinée, Sékouba Diabaté aka Sékou Diabaté Bembeya est auteur-compositeur, arrangeur et un des guitaristes les plus talentueux de l’Afrique, inspirateur de plusieurs générations. Celui que l’on surnomme “Diamond Fingers” (doigts de diamant) est membre fondateur et lead guitar de l’orchestre Bembeya Jazz National avec lequel il a enregistré le fameux “Petit Sékou”, un afro-blues qui le révèle au grand public. Parmi ses propres projets, on peut citer le magnifique « Digné » (1987) qui a connu un énorme succès en Afrique de l’Ouest… Son union avec Djanka Diabaté “La divine” aboutit à l’enregistrement de plusieurs albums, dont « Samba Gaye » en 1997.

Outre les nombreux disques enregistrés avec l’orchestre Bembeya Jazz National, le guitariste aux doigts de diamant a réalisé ses propres projets, naviguant entre musique mandingue, afro-blues, afro-cubain ou encore afro-jazz : « Sékou Diabaté Bembeya (album éponyme) » (1985), « Digné » (1987), « Diamond Fingers » (1995), « Guitar Fö » (2004), un opus d’une belle facture enregistré avec Mory Mangala Koné, le batteur du Bembeya Jazz National, Safiata Condé (voix), Moriké Kouyaté et Layba Condé (guitares rythmiques), Mamady Condé (basse) et Papa Kouyaté (percussions)…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire