Titres:
1. Enying mot
2. Aziza
3. La vie de l’homme ...”

En 2013, le groupe Nkul Obeng a créé un spectacle intitulé « Enying » (la vie) et qui a fait l’objet d’un disque. Évocation d’ »une vie quotidienne camerounaise », « Enying » tire sa musicalité d’objets de la vie quotidienne, d’instruments traditionnels et modernes. Il s’agit d’une représentation sur les codes liés aux musiques laissées par les ancêtres bantous.

Cette création inédite, soutenue par les associations Irondel et Afrique des Arts puise son inspiration dans les musiques bantoues, à travers des chants polyphoniques, les instruments traditionnels et bien évidemment le fameux rythme bikutsi.

Originaire de Yaoundé, au Cameroun, Nkul Obeng est au carrefour du bikutsi et du jazz. Il a lancé le concept afro-jazz bantu. Le groupe est formé de Simon Ati (guitare basse), Dominique Essam / Tati Eyong (voix, percussions), Saturnin Bilobi (guitare, voix), Armand Eloundou (clavier), Philippe Lebel Wandji (batterie). Nkul Obeng enrichit son orchestration d’objets du quotidien et valorise polyrythmie et chants polyphoniques.

Fiche:

Nkul Obeng :

Basse – Simon Ati

Lead Vocal, percussions – Dominique Essam / Tati Eyong

Claviers – Armand Eloundou

Guitariste, voix – Satrurnin Bilobi

Batterie – Philippe Lebel Wandji

Partenaires – Associations Irondel & Afrique des Arts

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire