Titres:
1. My Whole World Is Changing (Régis Kole feat. Lokua Kanza) 3:31
2. Tché Tché Koulé (Régis Kole feat. Manu Dibango) 4:21
3. Koklozin 3:42
4. Soul In Troubled Sea 4:35
5. Agbafafa (Régis Kole feat. Dominic James) 4:01
6. Dagbé 4:07 ”

En 2014, Régis Kole prouve qu’il est un artiste authentique, avec son nouvel EP Here & Now, une invitation aux dialogues des cultures. Dans cet EP de la maturité, il célèbre « l’instant présent », avec humanisme et générosité. Enregistré entre Paris (France) et New York et Chicago (Etats-Unis), et réalisé par son acolyte Isma Hill, Here & Now est le fruit d’une production soignée avec son équipe (Alexandre Benichou, Christophe Mareschal, Isma Hill, Luc Montanary, Dona Myrette), et de belles collaborations : Lokua Kanza (« My Whole World Is Changing »), Manu Dibango (« Tché Tché Koulé »), Patrick Ruffino et Dominic James (guitariste virtuose d’Angélique Kidjo et de Shakira). Here & Now sera présenté sur la scène du Centre Fleury Goutte d’Or – Barbara (FGO) le mercredi 12 novembre suite à sa sortie numérique le 3 novembre (Believe Digital).

Régis Kole nous ouvre ici les portes d’un univers, à la fois soul, funk, blues, reggae et dont l’Afrique n’est jamais très éloignée.

« Tché Tché Koulé », une ambiance digne de la grande époque « Blaxploitation ». C’est un hommage à la culture noire des années 1970, et à l’Afrique de son enfance. Mais aussi un clin d’œil à ses ainés comme Isaac Hayes, Herbie Hancock… et Manu Dibango, naturellement invité pour l’occasion.

« Soul in troubled sea » est un blues touchant, mêlant divinement le groove d’une basse hypnotique, au jeu d’une calebasse traditionnelle, le tout bercé par la modernité d’une guitare électrique. C’est un cri du cœur plein de spiritualité.
« Agbafafa » rend hommage à ses racines béninoises. Cette mélopée agréable et chaloupée, arrangée par Patrick Ruffino, revisite le rythme Tchinkounmey du Bénin. Avec la collaboration de Dominic James à la guitare (cf Angélique Kidjo, Shakira).

Dans « Dagbé », au beat reggae, Régis Kole dit : « Il n’ya pas de réussite sans collaborations ». Des valeurs qui lui sont chères « The more you give, the more you get » (Plus vous donnez, plus vous recevez).

Enfin dans « My whole world is changing », le discours devient social. Ce titre aux accents volontairement pop, partagé avec le chanteur congolais Lokua Kanza, dénonce la course infernale aux richesses et regrette la perte des valeurs qu’elle engendre. Une ode aux guerriers de la paix et de la liberté.

Régis Kole nous fait voyager des faubourgs de Detroit (Etats-Unis) aux routes de terre rouge de Porto Novo (Bénin).

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire