Né le 15 avril 1957 à Effiakuma, à 10 mn de Takoradi, à l’ouest du Ghana, Martin King Arthur aka Kofi Kinaata est auteur, compositeur et spécialiste du fante rap, un afro-rap en fante ghanéen, mais aussi adepte de hiplife (fusion hip hop / highlife), deux styles auxquels il injecte parfois de l’azonto. Sa musique, marquée par des rimes riches, un arrangement soigné et des chutes inattendues à la fin de ses textes, plaît énormément aux amateurs de fante rap. ”

Ses débuts

Elévé à Effiekuma où il appréciait Oil City Tadi, un rappeur fanti (fante), Kofi Kinaata fréquente pendant longtemps le milieu underground, avant de devenir un des artistes fante rap et hiplife les plus populaires du Ghana. Le fante (ou fanti) est une langue kwa parlée au Ghana, mais aussi en Côte d’Ivoire et au Togo. Avec l’akuapem twi et le twi, c’est l’une des variantes de la langue akan.

Ses singles comme “Onnyi Chorus”, « Obi ne ba », « Asaw biara womu », « Aha ay3 d3 » (ft Nana Nie) et « Kill Them All », sont relayés par les radios, les DJ’s des night-clubs et les sites ghanéens (Ghanamusic.com, Ghanamotion.com, Bigxgh.com, Lifestylzgh.com, Ghfreestyles.com et Ghanaonfire.com). Ces nombreuses diffusions et sa musique, marquée par des rimes riches, un arrangement soigné et des chutes inattendues à la fin de ses textes, font alors dire aux critiques, auditeurs et fans que son fante rap est vraiment unique, et très différent de celui de Kwaw Kesse, Konfi et Yaw Siki.

Lors d’un battle réunissant 10 MC’s pour le spectacle Kasahare organisé par Melody FM, il a enthousiasmé le public et l’invité d’honneur, Dr. Kwame Amofa, qui l’ont élu meilleur rappeur.

Kofi Kinaata et Castro

Kofi Kinaata a travaillé avec des ingénieurs du son tels que OilCity Vibes, Osas, Killbeat et Possible Beats et enregistré avec des artistes comme Old Soja, Atsu Koliko, Nhyiraba Kojo, Keche, BlaqOut et Sketches Ayisem. En 2012, il sort “Onnyi Chorus”, son premier gros single underground.

En janvier 2014, Kofi Kinaata fait un featuring sur « Instagram”, un single de la star du hiplife/highlife Castro ou Castro Destroyer, produit par réalisé Ephraim.

En mai 2014, Kofi Kinaata lance sur les plates-formes de téléchargement le single « Oh Azaay”, suivi, en décembre, de « Rap Fante God » (Le Dieu du fante rap), un surnom de plus, et en avril 2015, « Kun Fu Party », trois singles produits par Dr Ray. En juin, il enregistre, en duo avec son compatriote et rappeur Elias E. Essel aka Donzy dit Chaka Dey, « The Crusade », un single où ils jouent le rôle de pasteurs. En décembre, le le rappeur fante participe au single « The Definition » produit par Seshi et réunissant de grands talents ghanéens pour la réalisation du single « The Definition » : le lauréat du BET Award Sarkodie, l’initiateur du label Energy Yaa Pono, et les rappeurs Jayso, Edem J et Daddy Opanka (hiplife).

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire