“Disparue en 2007, Lady S, Sharon Wangwe de son vrai nom était une artiste de Genge, une forme de hip hop lancé à Nairobi par le producteur Clement "Clemo" Rapudo et popularisé par les rappeurs Juacali, Nonini Pilipili et Jimwat. Surnommée la «First Lady des Calif Angels», cette ghetto hip-hopeuse était une des rares rappeuses de la scène kényane. Fille de Wangwe, un membre du groupe Moreno Batamba’s Orchestra Moja One Band, Lady S commence à rapper en 1998 à Bungoma et se distingue en 2000 lors des Florida jam sessions à Nairobi où elle est une des rares femmes sur scène. Remarquée par le rappeur Juacali, elle est présentée en 2001 à son producteur Clement Rapudo aka Clemo de Calif records et sa carrière décolle dès l'année suivante. Elle signe des titres populaires comme «Umeachwa», rebaptisé «Kilio days» avant de disparaître dans un accident de voiture en 2007 quelques jours avant une tournée qui la menait au Royaume Uni. ”

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire