Titres:
1. Laïla Ilala 5:59
2. N'Tana don Tié (Danse des initiés N'Tana) 6:18
3. Manamani (Un Homme charmant) 7:04
4. Favreau 4:22
5. Ya Kégné Nya Fuyé (Remerciements à mes bienfaiteurs) 8:23
6. I bé mirila mouna ? (Pourquoi es-tu songeur) 6:53
7. Tata 4:10
8. Fanta Kaba 5:38
9. Djina mousso karogwélé (La cruelle diablesse) 6:13
10. Ya marouwo ! (Incroyable !) 9:26
11. Mafatiebilé (Le sorcier rouge) 4:33”

Né en 1955 au Mali, plus précisément à Béléko dont son père était le chef du village, Soungalo Coulibaly grandit dans la tradition bamana (bambara – mandingue). Très jeune, il se passionne pour les tambours, jouant de la, flûte, et du bara lors des travaux champêtres et des fêtes de village. S’orientant par la suite vers le djembé, il va poser les rythmiques de son instrument de prédilection sur des beats allant de la musique acoustique mandingue au folk, en passant, selon les rencontres et collaborations, par le blues ou le jazz

Djembefola virtuose ayant tourné dans divers pays d’Afrique et d’Europe, Soungalo Coulibaly disparaît le 9 mars 2004, des suites d’un cancer, laissant derrière lui plus d’une dizaine d’albums.

Fiche:

Soungalo Coulibaly : djembé

Germain Angéli : djembé

Lassiné Sanou : balafon

Siaka Diabaté : balafon, djembé

Mariam Doumbia : voix

Bassi Kouyaté : voix, guitare

Enregistrements : François Knab (Studio Le Chalet – Tarbes – France)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire