douk.jpg
Issu de la bourgeoisie ivoirienne, Maury Féré Soumahoro aka Molaré, né le 2 mai 1979, rejoint la France en 1996 pour des études de marketing et communication aboutissant à un BTS. C’est dans la capitale française qu’il débute dans la musique, optant pour le coupé-décalé, une musique et une danse de la Côte d’Ivoire… ”

En 2000, un DJ d’Abidjan le considérant comme le « vrai chef » et la tête pensante de son groupe d’amis lui donne le surnom de « Molah ». Plus tard à Paris, son ami DJ Jacob y ajoute le « ré », trouvant que cela faisait plus musique et rimait mieux avec [coupé-décalé-travaillé.

Molaré intègre alors la Jet Set, un groupe animant les discothèques parisiennes et fondé en 2003 par Douk Saga avec des amis dont Lino Versace, Shacoole, Serge Dephallet, Borosangui, Solo Beton, Kuyo Junior…une bande de copains fêtards surnommée les « boucaniers » (faiseurs de boucan). Reparti plus tard en Côte d’Ivoire, il monte en 2003 sa propre structure, Molaré Prod, et réalise « Boucan », le clip qui lance réellement sa carrière solo. L’année 2008 le voit organiser le premier festival de coupé-décalé à Yopougon, un quartier d’Abidjan. Cet événement réunira plus d’une centaine d’artistes du genre.

douk.jpg

Créateur du « décalé chinois » et vivant entre Abidjan et Paris, Molaré tourne en Europe, aux Etats Unis, au Canada et dans diverses villes africaines : Bamako, Mopti, Kayes (Mali), Ouagadougou (Burkina Faso), Brazzaville, Pointe Noire (Congo), Niamey (Niger) ou encore Cotonou (Bénin) où il joue en live avec Akon…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire