“Artiste de Ndaga aux influences mandingues et une des stars du mbalax en Gambie, Pa Omar Jack aka POJ est un chanteur et auteur-compositeur né en 1980 à Banjul. ”

Très jeune, Omar Jack (Omar Diack) se passionne pour le dessin et la musique, influencé par son oncle Mass Lowe, le groupe gambien Ifang Bondi (ex Super Eagles) et la vedette du mbalax sénégalais Youssou Ndour. A l’âge de 14 ans, il se forme à la musique auprès du guitariste Mansour Bass. Il fait ses débuts professionnels en 1997 grâce à Kebba Taylor, producteur et guitariste du groupe gambien Ham-Ham. Ce dernier lui présente un certain Elle Nachif au studio Yellow Gates qui lui fait enregistrer le titre « Gestu Leen » (retourne toi en wolof). Le single devient rapidement un hit dans le pays.

Entre 2001-2005, il chante avec le Camellion Band. et travaille avec plusieurs promoteurs de la scène gambienne comme Mabou Touray (Touré) de Sound City et Lamine Manga de Champion Sound Movement. Sortiront alors plusieurs single dont « Jigueni Gambia ». En 2007, il sort son premier album « Niniyo » dont le titre « Fish n Chips » devient un tube, forme le groupe Jeff Jell et se produit au Royaume Uni.

En 2008, il sort l’album « Love O’ Meter » produit par la compagnie de Téléphone mobile Africell et distribué par Kerewan Sounds et Jelstar Champion Sounds. la nouvelle révélation du mbalax s’offre alors une tournée en Scandinavie suivi de la sortie du live « Machatangal ». En 2013, cet artiste phare du mbalax gambien sort chez sur le label Champion Sound Movement, un nouveau single « Horomsi », enregistré au studio Kora et dédié aux braves travailleuses gambiennes.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire