“Dans l'Empire mandingue qui recouvre une grande partie de l'Afrique de l'Ouest (Guinée, Mali, Sénégal, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Gambie, Burkina Faso, etc.. ), s'élabore depuis les années 1950 l'un des grands courants de la musique africaine qu'Hélène Lee a baptisé rock mandingue mais que d'autres nomment volontiers musique moderne mandingue.”

Rockers d’Afrique


En 17 chapitres émaillés de portraits (Alpha Blondy, Salif Keïta, Demba Camara, Bembeya Jazz, Mory Kanté), Hélène Lee évoque d’une plume alerte l’histoire d’une société en plein bouillonnement culturel et politique qu’elle émaille d’anecdotes. Mais l’ouvrage dépasse le cadre du seul empire mandingue pour évoquer les dessous du showbiz et l’intérêt que les musiques africaines ont suscité en Europe à partir des années 1980.

À propos de l'auteur

admin

admin

Laissez un commentaire