Avec la sortie simultanée d'un nouvel album, Différence et de deux biographies, Salif Keïta, la voix du mandingue et Salif Keïta, l'ambassadeur de la musique du Mali, l'interprète de Mandjou est sans aucun doute l'artiste du moment. ”

Le Sénégal baigne dans la nostalgie avec la disparition de Bira Gueye, compositeur de l’hymne du Festival mondial des arts Nègres avec le titre «~Festival~» et la sortie de « disques mémoire ». [Omar Pène nous offre en effet un nouvel album 25 ans, plongée nostalgique dans l’aventure du Super Diamono tandis que Youssou Ndour, propose en sortie nationale Spécial fin d’année 2009, une série de réenregistrements dont le très beau «~Less~». On parle également d’un projet de collaboration de la star sénégalaise avec Cat Stevens pour un hommage à Bob Marley (information encore très confidentielle). Dans l’émergence de nouveaux talents, on peut signaler le jeune artiste malien Pedro Kouyaté, et son album One, Ahmed Cissé fan de jazz et de warba dans Teng Taaga, et Paco Koné, qui rend hommage à Thomas Sankara dans Ko Tesse.
Saraaba, l’espace culturel africain de Paris, vient de fêter sa première année d’existence, programmant de nombreux musiciens de la diaspora ou de passage en France, un premier anniversaire salué par Le Monde. Au programme des prochains mois, une semaine en Mars sur la culture touareg avec en vedette Sidi Ag Issa et le groupe Tiwitine et un week-end en Avril sur le Zimbabwe avec à l’honneur le mbira, instrument clé des Shona et l’artiste parisienne Chengetaï.

Bonne lecture et bonne écoute …..

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire