“Fondé en 1976, à Maseru, Sankomota est un groupe du "royaume des montagnes" du Lesotho développant une musique entre afro-jazz et jazz-rock. Appelé initialement Uhuru (Liberté), le groupe était composé à ses débuts de Frank Moki Leepa aka The Captain (compositeur, guitare, percussions, Lead Vocals), Tsepo Tshola aka The Village Pope (compositeur, Lead Vocals), Pitso Sera (guitare), Joshua 'Joeman' Tladi aka Jo-man Tladi (keyboards), Teboha Mokoena aka Sponki (percussions, congas). Sankomota a aussi accueilli d’autres artistes comme Black Jesus (percussions), Moss Masiu Nkofo (batterie, percussions), Moruti Selate (basse, percussions), "Jimbo" Ngwandi et Bakithi "Bottom" (basse), etc.”

Managé jusqu’en 1979 par Peter Schneider, ancien batteur dans des groupes de rock en Suisse et DJ, Sankomota sera sous la direction de Frank Moki Leepa pendant plus de deux décennies.

D’Anti-Antiques à Sankomota en passant par Uhuru

Frank Leepa monte le groupe sous l’appellation Anti-Antiques alors qu’il est encore étudiant. Par la suite la formation prend le nom de Uhuru (« Liberté » en swahili), en raison de la popularité du groupe de reggae jamaïcain Black Uhuru. En 1976, ils optent pour Sankomota, du nom d’un brave et puissant guerrier issu des peuples Basotho (Sotho) et Bapedi (Afrque australe).
Lors d’une mini-tournée en Afrique du Sud en 1979, les dirigeants sud-africains de l’apartheid leur interdisent d’interpréter « Africa Shall Unite », une chanson appelant à une politique de libération panafricaine.

Les projets

Sankomota fut le premier groupe à enregistrer un LP au Lesotho, réalisé par Lloyd Ross et Warrick Sony de Shifty Records le 11 novembre 1983. Suivront plusieurs autres albums : «  »Dreams Do Come True » (1987), « The Writing’s On The Wall » (1989), « Exploration – A New Phase » (1991), « After The Storm » (1993), « Frankly Speaking » (2001), « The Best Of Sankomota 1981-1991 » (1995), « Greatest Hits » (2003), « The Best Of Tsepo Tshola & Sankomota » (2006)…

Mort de Tsepo Tshola

Figure légendaire de la scène musicale d’Afrique australe, Tsepo Tshola décède du Coronavirus (Covid 19) le jeudi 15 juillet 2021 au Lesotho, son pays natal. Il avait 68 ans.
Résident permanent d’Afrique du Sud, Tsepo Tshola est né le 18 août 1953 à Teyateyaneng, au Lesotho.

Discographie

LP – Sankomota – 1983
LP – Dreams Do Come True – 1987
LP – The Writing’s On The Wall – 1989
LP – Exploration – A New Phase – 1991
CD – After The Storm – 1993
CD – Frankly Speaking – 2001
Compil CD – Best Of Sankomota 1981-1991 – 1995
Compil CD – Greatest Hits – 2003
Compil CD – The Best Of Tsepo Tshola & Sankomota – 2003
Compil CD/DVD – The Best Of Tsepo Tshola & Sankomota – 2006

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire