Artiste phare des années 1970/1980 au ( Nigeria), Sonny Okosun, appelé aussi Sunny Okosun ou Sonny Evangelist Okosun, développe un style entre juju, afro-beat, afro-funk, highlife, reggae et gospel, chanté en ibo (ou igbo), yoruba et anglais. Il décède le 24 mai 2008 à Howard University Hospital, à Washington DC, aux Etats-Unis, d'un cancer du côlon. Il avait 61 ans. ”

Né en 1947 à Enugu, au Nigeria, Sonny Okosun fonde en 1965 The Postmen à Enugu, puis intègre en 1969 Maestros Melody dirigé par Victor Uwaifo. De 1972 à 1974, il dirige le groupe Paperback Limited puis forme le groupe Ozziddi et sort plusieurs albums avec le groupe ou en solo.

Fire in Soweto

Son album Fire in Soweto, sorti en 1977, fut un grand succès international. On y retrouve son compatriote Gasper Lawal aux congas, bongos et dundun (talking drum) sur le morceau “Steady and slow”. Le titre « Highlife » figure dans la bande originale du film “Something Wild” de Jonathan Demme avec Mélanie Griffith sorti en 1986.

Sa popularité baisse à la fin des années 1980. Mais l’artiste se reconvertit alors dans le gospel et poursuit sa carrière sous le nom de Sonny Evangelist Okosun. Il meurt le 24 mai 2008 à Howard University Hospital, à Washington DC, aux Etats-Unis, d’un cancer du côlon. Il avait 61 ans.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire