“Artiste phare des années 1960/1980 au (Nigeria), Sonny Okosun (ou Okosuns), appelé aussi Sunny Okosun ou Evangelist Sonny Okosun, développe un style entre juju, afro-beat, afro-funk, highlife, reggae et gospel… Le tout chanté en ibo (ou igbo), en yoruba ou en anglais et soutenant des textes engagés ou sur l’évangile. Légende de la musique nigériane, strong>Sonny Okosun décède le 24 mai 2008 à Howard University Hospital, à Washington DC, aux Etats-Unis, d'un cancer du côlon. Il avait 61 ans.”

Ses débuts

Né en 1947 à Enugu, au Nigeria, Sonny Okosun est un auteur-compositeur, arrangeur, producteur, chanteur et multi-instrumentiste (guitare électrique, flûte, saxophone, piano électrique, percussions). Cet artiste marqué par Cliff Richar et Elvis Presley fonde en 1965 dans sa ville natale son premier groupe, The Postmen.

Sonny Okosun & Sir Victor Uwaifo

En en 1969, Sonny Okosun intègre Maestros Melody, le groupe de Sir Victor Uwaifo, grande vedette nigériane à l’époque avec lequel il a enregistré Benin City Grooves. De 1972 à 1974, il dirige le groupe Paperback Limited puis forme le groupe Ozziddi et sort plusieurs albums avec le groupe ou en solo.

Fire in Soweto

Sorti en 1977, son album Fire in Soweto (sur les émeutes de Soweto – Johannesburg – Afrique du Sud) fut un grand succès international. On y retrouve son compatriote Gasper Lawal aux congas, bongos et dundun (talking drum) sur le morceau “Steady and slow”. Le titre « Highlife » figure dans la bande originale du film “Something Wild” de Jonathan Demme avec Mélanie Griffith sorti en 1986.
Les émeutes de Soweto regroupent une série de manifestations qui ont commencé le 16 juin 1976 et étaient menées par des élèves noirs de l’enseignement public secondaire en Afrique du Sud soutenus par le mouvement de la Conscience noire. Le but de ces manifestations était de protester dans les rues de Soweto contre l’introduction de l’afrikaans comme langue officielle d’enseignement à égalité avec l’anglais dans les écoles locales. Pour disperser la foule, la police tire à balles réelles, causant au moins 23 morts. On estime que 20.000 élèves ont participé à ces manifestations et entre 176 et 700 personnes ont été tuées au total lors de la répression menée par les forces de police.
Nelson Mandela, militant anti-apartheid, avocat et ancien prisonnier politique, a été investi président de l’Afrique du Sud et s’est achevée le 14 juin 1999. Le 16 juin est 1994 est déclaré jour férié en tant que fête de la jeunesse.

Sa popularité baisse à la fin des années 1980. Mais l’artiste se reconvertit alors dans le gospel et poursuit sa carrière sous le nom de Sonny Evangelist Okosun. Il meurt le 24 mai 2008 à Howard University Hospital, à Washington DC, aux Etats-Unis, d’un cancer du côlon. Il avait 61 ans.

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire